Rechercher
 
Fermer

Réseaux sociaux
brèv@gir
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
fdWBMh
Recopier le code :
Qui sommes nous ?

Adhérer

Jurisprudence

Revue de presse

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Nouvelles

Le mot du Président

Le Commerce est sinistré !

   On nous rabâche que nous vivons des moments difficiles et incertains. C’est la crise! Ca résume tout, peu de dialogues nous sont offerts, le mot augmentation de salaires est archivé, le mot profit est encore présent mais il ne fait pas partie du vocabulaire des salariés. Un peu d'humour dans cette morosité, une lueur d'espoir : la loi Macron. Ce ballot où l'on fourre tout (et il y a de la place), une grande en ce qui concerne le travail du Dimanche que nous traduisons en repos dominical. Où est le temps où les gouvernants d'aujourd'hui étaient dans l'opposition, partenaires farouches de nos valeurs contre l'ouverture des commerces le dimanche, avec comme arguments l'utilité de maintenir le lien familial, de privilégier la culture le sport les loisirs, sachant préserver repos et santé plutôt que de vouloir consommer avec un faible pouvoir d'achat ! Le Dimanche, en plus des jours fériés, des nocturnes, des RTT, tout ça sorti de la bouche des députés et des sénateurs. Il fût un temps où la mode était aux vestes réversibles, je constate que la politique est indémodable...

   On nous tient responsables de priver les étudiants d'un revenu de salaire dominical; nous n'avons pas à pallier les maigres ressources des bourses d'études, et la vente est un métier de professionnels avertis.

   On empêcherait les touristes de consommer chez nous, il faudrait déjà qu'ils viennent, même avant les événements terroristes la sécurité du pays était mise à l'index et, dans les circuits de visites, il y a toujours une journée de shopping. Et tenir compte des rythmes de vie différents par régions, paradoxe encore, les tous derniers projets gouvernementaux interdisent  la circulation des camions de livraison dans Paris, de même pour les autocars, préconisant qu'il y a les RER, le Métro et les vélibs. Pour visiter ?... Pourquoi pas en montgolfière ?

   Les militants de la FNECS, défenseurs de nos conditions de travail et combattants de l'absurde, seront sur ces champs de batailles qui sont de plus en plus nombreux.

Les métiers du Commerce et des Services nous imposent le sourire, le Syndicalisme nous aide à le conserver.

Syndicalement vôtre,

René ROCHE  


Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
 
 
Les syndicats de la FNECS

Syndicat National de l'Encadrement du Commerce

Syndicat National de l'Encadrement des Services
Le SNEC regroupe l'ameublement, l'audio-visuel et équipement ménager, le bricolage, la chaussure, le commerce de détail non alimentaire, le commerce de gros, les grands magasins, l'habillement, l'import-export, le négoce du bois et la vente à distance, ... Le SNES regroupe les prestataires de services, la propreté, les services funéraires, la sécurité, le tourisme et le travail temporaire, les professions libérales, la coiffure, ...

Détail des conventions collectives attachées à chaque syndicat